C'est fini - on ne doit jamais dire jamais mais cette fois c'est bien fini.

Copaïba a vu chaque année, depuis dix ans, le nombre de demandes de stages grossir. Et chaque année, depuis dix ans, nous avons longuement écouté les candidates* et accueilli des stagiaires. Nous leur avons apporté un cadre de travail, un projet stimulant, une attention de tous les instants. Et certaines nous en ont remercié par une confiance sans pareille et une acuité au travail proprement étonnante.
*rendons à Isabelle Alonso, Roman à l'eau de bleu ce qui est à Isabelle Alonso, et à Maurice Druon ce qui lui appartient - Copaïba accueille essentiellement des demoiselles, nous utiliserons donc le féminin.

Hélas, la plupart - nous avons recompté, et le verdict est sans appel - étaient loin d'être à la hauteur de ce que laissait entendre la prose ronflante de leur établissement d'études ou leur curriculum vitae. Quand elles n'allaient pas jusqu'à créer des tensions au sein de leur famille d'accueil.

Alors, nous avons compris. La stagiaire est un caméléon. Quand vous dites rouge, elle vous répond rouge. Quand vous voyez jaune, elle confirme jaune. Tout ira donc bien jusqu'au jour où votre raisonnement se fera aussi chamarré qu'un tissu écossais. L'entreprise est un tissu écossais. Réellement, nous avons rencontré des perles, des demoiselles honnêtes, travailleuses, intéressées, assidues - bref pas bêtes du tout et d'une compagnie on ne peut plus charmante. Mais les autres ...

Aussi avons-nous décidé en 2013 de suspendre sine die l'accueil des stagiaires.

Si s'aventure vous vous sentez une âme exceptionnelle*, vous pouvez toujours tenter l'aventure d'une candidature - et nos pages www.copaiba.be sont pensons-nous assez claires quant à ce que nous proposons comme cadre de travail - mais nous ne passerons plus de longues heures à discuter préalablement ensemble de vos aspirations et de votre projet. Soyez cependant convaincue que n'hésiterons pas un instant, à quelque moment que ce soit de votre stage, à vous renvoyer à vos cahiers si d'aventure vous ne répondez pas à nos légitimes conditions - près de trois quart de celles qui ont saisi l'opportunité d'un stage chez Copaïba ne s'en sont pas pour autant montrées dignes, et nous ne prendrons plus l'énergie de les accompagner de consternantes et longues semaines durant; autrement dit, afin d'être tout-à-fait clairs, si votre présence nous devient pénible, nous vous demanderons d'aller vous épanouir ailleurs et mettrons immédiatement fin à votre stage.

* c'est là un terme bien difficile à définir, qui entrelace de réelles compétences professionnelles - elles-mêmes faites de connaissances, de curiosité, de culture et d'assiduité à un entregent appréciable; tentez cependant de le démontrer au moins par un curriculum non bidouillé, une lettre démontrant votre réelle motivation, une attestation de votre établissement d'accueil attestant un niveau général au moins équivalent à la distinction–bien–cum laude–14/20 lors de votre dernière session d'examen, et une déclaration sur l'honneur comme quoi vous avez lu, compris et pleinement accepté les présents termes ainsi que ceux des textes accessibles via http://www.copaiba.be/stages.html, http://www.copaiba.be/a-lattention-des-candidats-stagiaires.html, et http://www.copaiba.be/un-stage-en-formulation-cosmetique.htm

© 2017 Laboratoire Copaïba – Rue Priesville, 16 - B-4845 Sart-lez-Spa - Belgique - Tél: +32 87 64.84.20 - info copaiba be - A Propos de Copaiba - Webmaster