2010

Tayo de Paepe nous est venue de l'Université Libre de Bruxelles, pour un stage de Master en Sciences Biomédicales Cosmétologie, études complétant ses cinq années de pharmacie.

Il lui a été donné de travailler sur la toute jeune gamme Kamariya, en vue de lui adjoindre deux nouveaux soins, un lait pour le corps et un shampoing.

 

 

 

Astrid Nobine était en troisième année à l'Ecole de Biologie Industrielle (EBI) de Cergy, près de Paris, quand elle a effectué son stage chez Copaïba.

Elle a travaillé au développement d'un baume sans rinçage pour les cheveux, base d'une formidable formule aujourd'hui appelée Lady Godiva, chez Copaïba nature.

 

 

 

Sophie Cleret, en quatrième année à l'Ecole de Biologie Industrielle (EBI) de Cergy, près de Paris, a effectué un stage portant sur le développement d'un soin hydratant biphasé, dans le cadre des travaux de Copaïba consultance & formulation.

 

 

 

 

 

Pierre Sauzay nous est lui aussi venu de l'Ecole de Biologie Industrielle (EBI) de Cergy, en vue de réaliser son stage de quatrième année. Il a profité de l'expérience de Copaïba consultance é& formulation pour développer son idée, un soin basé sur sept huiles précieuses d'Afrique, en vue de la commercialiser sous le nom d'Averkhan, l'héritage des sages.

 

C’est dans le cadre de mon cursus universitaire que j’ai eu l’occasion de participer à un projet de formulation au sein du laboratoire Copaïba. Et dès les premiers échanges avec Delphine et Gaëtan j’ai réalisé que ce stage serait pour moi une grande chance de perfectionner mes acquis mais surtout de découvrir une nouvelle manière de concevoir les cosmétiques.

Leur complémentarité, ou plutôt dualité, mène toujours à des dialogues constructifs et enrichissants et je leur suis très reconnaissant de m’avoir permis de mener à bien ce projet : la réalisation d’une crème antirides haut de gamme au concept novateur. Je termine ce stage avec une toute autre vision de la commercialisation des cosmétiques, en prenant conscience que  ceux-ci doivent se faire par le respect des consommateurs, la transparence, et l’utilisation d’ingrédients naturels de qualité.


Après deux mois de stage chez Copaïba, ma crème anti-rides à base de 7 huiles végétales africaines, associées à de subtiles huiles essentielles, était au point.

Le cahier des charges a été scrupuleusement tenu, tant au niveau des contraintes budgétaires que des contraintes de formulation, le produit se voulant à la fois luxe et naturel. Pour ce faire, en listant ces précieuses huiles en tête de liste INCI, nous avons cherché à proposer un soin d’exception. Ce mot d’ordre nous a mené à faire face à certaines difficultés au niveau de la viscosité, les épaississants devant être en quantité inférieure aux huiles.

Au final, j'ai pu présenter à mon établissement d'études un rapport qui retrace l’histoire de la crème, de sa naissance à son aboutissement, de son concept et ses contraintes pour créer une crème évocatrice de plaisir et d’évasion.

© 2017 Laboratoire Copaïba – Rue Priesville, 16 - B-4845 Sart-lez-Spa - Belgique - Tél: +32 87 64.84.20 - info copaiba be - A Propos de Copaiba - Webmaster