2005

Justine Lambion s'est présentée chez nous un beau jour d'août 2004 ... La question qui nous est immédiatement venue à l'esprit fut : mais que venait faire une brillante future ingénieur en gestion, spécialisée en marketing, dans un petit laboratoire de cosmétique pronant la simplicité des produits naturels ? Tant son "c'est très justement ce qui m'intéresse" que son sourire désarmant nous ont encouragés, si besoin était encore, à tenter l'expérience.

Elle nous est donc revenue comme convenu début 2005, avec un projet tout ficelé qui nous a laissé un premier temps perplexes ... Mais deux trop courts mois plus tard, nous étions ravis de l'avoir rencontrée, stupéfaits du travail accompli, et félicités par nos clients comme par nos revendeurs.

Dans le cadre de mes études universitaires – je suis en dernière année du grade d’ingénieur de gestion à l’ULg – j'ai du réaliser un stage en entreprise ou plus précisément un projet en entreprise.

Le stage en entreprise représente beaucoup pour moi; en effet, il permet d’avoir une première approche avec le monde du travail. C’est pourquoi le choix de l’entreprise qui m’accueillerait ne fut pas aisé. Après m’être renseignée sur différentes entreprises dans le domaine des cosmétiques – qui est le domaine qui m’intéresse professionnellement j’ai choisi de réaliser mon stage chez Copaïba, la nature de vos cosmétiques.

Mon choix s’est porté sur cette petite entreprise parce que les produits naturels qu’elle concevait me plaisaient beaucoup, mais surtout parce qu’après avoir parlé avec son fondateur, M. Milis, je me suis rendu compte que ses valeurs étaient proches des miennes. En effet, M. Milis dans le choix de ses ingrédients, de ses récipients, de ses pratiques ou de sa communication est, tout comme je le suis, soucieux de l’environnement. Après s’être rencontrés à plusieurs reprises, M. Milis et moi-même avons convenus que je m’occuperais du développement du marketing de Copaïba qui était jusqu’alors inexistant ou alors très basique.

Dès mon arrivée, M. Milis m’a de suite mis en confiance et m’a laissé mener mon projet comme il me semblait. Je lui ai expliqué ce que je voulais faire chez Copaïba – principalement améliorer la communication autour de ses produits cosmétiques – et il m’a épaulé tout au long des deux mois de stage : il m’a permis de rencontrer divers collaborateurs de Copaïba comme par exemple sa graphiste, son fournisseur, la directrice d'un laboratoire néerlandais ou encore ses magasins-clients. Ces multiples rencontres et visites sur le terrain m’ont permises de progresser rapidement dans mon projet : en me rendant sur place et en discutant avec les collaborateurs, je pouvais de suite me rendre compte de ce qui n’allait pas.A la fin de mon stage, Copaïba bénéficiait d’un nouveau magasine bimestriel qui présente ses produits et prenait davantage conscience de l’importance de la communication dans le domaine des cosmétiques.

L’ambiance sur le lieu de travail était très agréable et conviviale. C’était probablement dû à la petite taille de l’entreprise ainsi qu’à l’humour, à la bonne humeur et à la positivité de M. Milis. Je pense que j’ai pu, tout en mettant en pratique les notions théoriques apprises à l’ULg, apporter une nouvelle vision du marketing - plus positive - à M. Milis.

© 2017 Laboratoire Copaïba – Rue Priesville, 16 - B-4845 Sart-lez-Spa - Belgique - Tél: +32 87 64.84.20 - info copaiba be - A Propos de Copaiba - Webmaster