Notre engagement écologique et éthique

La Charte Cosméthique, à laquelle souscrit Copaïba, souligne sans ambiguïté quatre engagements, et implique :

1.    une série de conditions liées aux ingrédients eux-mêmes, comme la plupart des labels "bio".
2.    des engagements environnementaux soutenus par le laboratoire.
3.    le respect d'une certaine équité dans les relations humaines et commerciales, tout au long de la chaîne producteur – façonnier – consommateur.
4.    certaines obligations en matière d'information vers le consommateur.

Concrètement, Copaïba s'engage et tient à vous informer précisément sur les grands principes qui guident les choix de l'entreprise.

L'engagement de Copaïba se veut également militant, en offrant une visibilité aux divers labels et en incitant ses partenaires – tant fournisseurs, que collaborateurs ou clients – à adopter des attitudes éco-respectueuses et commercialement éthiques.

Notre information n'a ainsi d'autre but que d'attirer votre attention sur l'importance de vos choix et gestes quotidiens, largement responsables des orientations que prendront notre environnement et nos relations humaines au cours des prochaines décennies.

Choisir des produits labellisés, opter pour des biens durables, soutenir les producteurs dans leur démarche écologique, appuyer les organisations et les personnes engagées dans ces divers projets, participer aux diverses campagnes sont autant de gestes citoyens que nous encourageons vivement.

Nous avons regroupé ici plusieurs organisations partenaires de Copaïba. Il en est évidemment bien d'autres, et non des moindres, qui mériteraient tout autant d'être citées ici. Mais nous avons choisi de nous limiter à celles qui concernent directement l'activité de notre entreprise.


1- LA CERTIFICATION DES INGREDIENTS COSMETIQUES.

Les initiatives diverses initiées en vue de dépasser les labels "bio" en y intégrant une dimension éthique et environnementale, ont depuis l'origine du laboratoire été largement soutenues, quand pas initiées, par Copaïba. Ce qui implique donc, au-delà de la qualité intrinsèque des ingrédients cosmétiques, un engagement écologique envers les contrées qui les produisent et éthique envers ceux qui les cultivent.

C'est ainsi que nous promouvons activement certaines filières labellisées :
- Probila-Unitrab, http://www.probila-unitrab.be, est une union professionnelle belge, copropriétaire des marques Biogarantie® et Ecogarantie®, gérés par l'asbl Biogarantie. Le cahier des charges Biogarantie contient des exigences similaires au "AB" français, "SA" britannique, "USDA" américain ou encore "JAS" japonais, démontrant par là l'engagement global et conjoint de l'agriculture biologique.
- le Ministère français de l’agriculture, de l'alimentation, de la pêche et de la ruralité, http://www.agriculture.gouv.fr, est propriétaire exclusif de la marque "AB". Les produits labellisés sont certifiés issus du mode de production biologique, et concernent soit des produit, soit des denrées destinées à l'alimentation humaine dont 95 % au moins des ingrédients sont issus du mode de production biologique, soit encore des aliment pour animaux de compagnie ou pour animaux d'élevage.
ces labels certifient l'origine "bio" des ingrédients.

- le FSC, http://www.fsc.org, est une organisation internationale ayant pour but de réunir des acteurs chargés de la gestion responsable des forêts du monde. La certification de FSC est effectuée par des organismes de certification accrédités, le FSC ne certifiant pas lui-même, maintenant ainsi l'indépendance entre les normes et conditions (fixées par le FSC) et la certification elle-même (délivrée par les organismes accrédités). En Belgique, le FSC est représenté par Fair Timber asbl, www.fair-timber.be, qui soutient la gestion durable des forêts dans le monde en assurant la promotion du bois certifié en Belgique.
La marque du Forest Stewardship Council (FSC) signifie que le bois, utilisé dans la fabrication du produit, provient d'une forêt correctement gérée satisfaisant à des normes rigoureuses au niveau environnemental, social et économique. Cette marque, largement soutenue par le WWF, se rencontre par exemple sur certains meubles de jardins ou des produits en papier… Mais les ingrédients cosmétiques issus des bois exotiques, tels que le bois de rose (huile essentielle), l'andiroba (huile), le murumuru (beurre), l'ucuuba (cire), … sont également des produits originaires de forêts fragiles qu'il est urgent de gérer selon les critères FSC.
→ ce label garantit l'origine environnementalement, socialement et économiquement responsable des ingrédients issus des bois.

- L'association Bio Equitable, http://www.bioequitable.com, réunit des entreprises soucieuses de produire selon des critères de développement durable. Ces entreprises redonnent à l'agriculture biologique son sens, via trois piliers qui sont les fondements d'une véritable démarche de développement durable et de progrès social: la protection de l'environnement, le respect des conditions sociales et éthiques des producteurs par la mise en place de partenariats durables, la qualité biologique et organoleptique des produits.
→ ce label atteste de la production écologique, de la commercialisation éthiquement engagée et de la qualité organoleptique (odeur, senteur, toucher, …) supérieure des ingrédients.

Copaïba
privilégie les ingrédients cosmétiques issus de ces filières, soutient les initiatives des producteurs agricoles visant à proposer des produits labellisés comme ingrédients cosmétiques ou comme base d'ingrédients cosmétiques, et encourage les fabricants de matières premières cosmétiques à choisir des ingrédients végétaux labellisés.



2- L'ENGAGEMENT CONTRE LES TESTS SUR ANIMAUX.

Copaïba teste-t-il ses cosmétiques sur les animaux ? Une question qui vous a déjà été posée sans doute, que vous vous êtes posée certainement ... Et depuis 2006 une réponse, claire et définitive, garantie par une charte sans concession : non, bien évidemment non.

D'abord, c'est tout-à-fait contraire à notre éthique.

Ensuite, l'expérimentation animale ne sert qu'à obtenir certaines garanties face à des ingrédients cosmétiques toxicologiquement suspects, ou véritablement agressifs ... Copaïba utilise des ingrédients végétaux doux, bien documentés, et unanimement reconnus comme bénéfiques pour les soins de la peau, et n'a donc nul besoin de tests sur animaux pour vérifier l'innocuité de ses produits.

Enfin, les législations en vigueur, même si elles sont fortement attaquées par l'industrie cosmétique traditionnelle, ne font que renforcer les positions anti-vivisectionistes.

Mais Copaïba a voulu aller plus loin, et s'engager au côté d'associations de protection animale et de défense des droits des animaux réunies dans le but de mener campagne pour la fin de l'expérimentation animale en cosmétique. C'est pourquoi nous avons tenu à adhérer à la très stricte Charte du Standard International sans Cruauté de l'ECEAE (European Coalition to End Animal Experiments - coalition européenne pour la fin des expérimentations animales). Après approbation d'un long dossier d'enquête, qui a duré près de quatre mois, Copaïba s'est vu remettre le précieux sésame qui lui permet l'inscription sur la très restrictive liste des produits cosmétiques non testés sur animaux (http://www.gaia.be/fra/control.php?&topgroupname=&groupname=liste_cosmet...).

Copaïba devient ainsi le premier - et le seul - laboratoire belge membre du Standard sans Cruauté (http://www.eceae.org/francais/hcs.html). Ce Standard est le seul en vigueur garantissant, via une enquête externe au laboratoire, qui ni le produit fini, ni les ingrédients qui le composent, n'ont été testés sur animaux. Ni par Copaïba, ni à sa demande, ni par autrui.

L'approbation du dossier de Copaïba est entrée en vigueur ce 11 septembre 2006, et s'étend à tous les pays du Standard : Angleterre, Autriche, Belgique, Suède, Italie, Espagne, France, Finlande, Suisse, Irlande et Pays-Bas.

En Allemagne, le Internationaler Herstellerverband gegen Tierversuche in der Kosmetik ev. (IHTK, (fédération internationale des producteurs contre les expériences sur les animaux dans les produits cosmétiques), www.ihtk.de, gère un cahier des charges aux exigences similaires. Copaïba a présenté sa demande d'homologation aux normes de L'IHTK en 2007.



3- LA COMPENSATION CO2.

Par diverses démarches, Copaïba assure son soutien à une écologie militante, et s'engage à promouvoir un comportement éco-respectueux.

Le principe de la compensation CO2 est simple : vous soutenez financièrement un projet qui, quelque part dans le monde, empêche des émissions de gaz à effet de serre. Votre contribution sert, par exemple, à financer la construction de réservoirs à biogaz familiaux dans le district de Weining en Chine – ces réservoirs, alimentés par des excréments animaux, permettent aux habitants de bénéficier d’une source d’énergie renouvelable pour couvrir une partie de leurs besoins, ou à former les populations himalayennes à la construction d'habitations solaires passives. Ils réduisent l’usage et l’achat de bois et de charbon, limitant ainsi les émissions de gaz à effet de serre et les dépenses en énergie des familles.

Dans le but de pouvoir identifier les projets efficaces, le WWF (www.wwf.be) a créé en 2003 le Gold Standard en partenariat avec d'autres organisations*
*qui sont SSN http://www.ssn.org/index_FR.htm et Helio International http://www.helio-international.org/.

Le Gold Standard est une norme de qualité indépendante pour les projets CDM* et JI** qui a été développée en complément des processus CDM et JI existants pour mettre en évidence la contribution des projets de protection du climat au développement durable. Il doit en outre assurer que les projets de réductions d’émissions présentent un intérêt réel et quantifiable en matière de politique climatique et de développement durable.
* Le Protocole de Kyoto prévoit que les projets de réduction d'émission de CO2 qui sont mis en place au travers des mécanismes de développement propre (CDM, Clean Development Mechanism) peuvent être critiqués par la société civile.
** Le protocole de Kyoto établit aussi trois "mécanismes" de flexibilité : l'application conjointe (AC) ou "Joint Implementation" (JI), le marché de droits d’émissions (ET, Emission Trading) et le mécanisme pour un développement propre (CDM, Clean Development Mechanism). Ces deux derniers mécanismes ont pour objectif d’aider les pays à atteindre leurs objectifs d'émissions au moindre coût en accomplissant ou en acquérant des réductions meilleur marché dans d autres pays. Le CDM vise également à assister les pays en développement à atteindre un développement durable par l’implantation de projets plus sains du point de vue environnemental.


Le site web du Gold Standard est http://www.cdmgoldstandard.org/ (en anglais); on peut en retrouver l'explication en français sur http://www.sqs.ch/fr/index/leistungsangebot/klima_und_co2/hgst.htm, accompagnée de nombreuses pages sur les normes, les labels, les directives européennes ou encore les textes du protocole de Kyoto.

Plusieurs agences se sont organisées afin de rendre la compensation CO2 de chacun libre et aisée. Citons par exemple
- www.myclimate.org, site suisse (en anglais et allemand), recommandé par le WWF;
- www.climatefriendly.org, site australien (en anglais), recommandé par le WWF qu'il soutient par ailleurs;
- www.carbonneutral.com, site britannique (en anglais);
- www.actioncarbone.org, site français (en français et en anglais), à qui Copaïba a confié la gestion de sa compensation CO2;
- www.CO2solidaire.org, site français (en français);
- www.CO2logic.org, site belge (en français, néerlandais et anglais), qui bénéficie du soutient de Copaïba.

Citons encore l'excellent blog d'un éminent chercheur issu de l'Université de Liège, le Dr. Pierre Ozer :
- http://pierreozer.blog4ever.com/blog/index-45705.html (en français):
et le site du Collectif Avion Rouge, qui milite pour un étiquetage clair du mode de transport des marchandises intercontinentales
- http://avionrouge.blogspot.com/

Nous vous encourageons à visiter ces sites, participer aux campagnes, soutenir leurs auteurs et vous engager dans la compensation de vos émission CO2. Et à en parler autour de vous ...

© 2017 Laboratoire Copaïba – Rue Priesville, 16 - B-4845 Sart-lez-Spa - Belgique - Tél: +32 87 64.84.20 - info copaiba be - A Propos de Copaiba - Webmaster